Test – Shadow of Rome – Playstation 2

Pour mon premier test ici j’ai longuement hésité sur le choix du jeu et du support. Au départ je voulais vous parler de Shemmue II sur Dreamcast, mais en ce moment je suis dans ma période déchiqueter/broyer/lacérer/éventrer/décapiter pour se déstresser après une journée de travail alors je vais vous parler de Shadow of Rome sur PS2.
L’autre raison pour laquelle j’ai choisi ce jeu c’est véritablement qu’il fait partie de mon TOP 5 toutes consoles confondues.

Voilà, comme le titre le laisse deviner nous sommes à Rome ^^ non c’est vrai ? sans blague ? Oui ! Rome. La Rome de Jules Cesar (sans Asterix hein faut pas pousser).

Vous incarnez Agrippa, chef des légions romaines et Octavien, proche du sénat et de tout ce qui touche à la politique de Rome.

Le scenario reprend (voir copie carrément) le film Gladiator de Ridley Scott donc je ne m’étendrai pas sur 20 lignes dessus.En gros Agrippa est jugé coupable du meurtre de ce bon vieux César, devient gladiateur et devra se battre pour survivre et faire éclater la vérité sur l’assassinat de Cesar et son innocence (oh c’est BOW !!!). Et Octavien quant à lui, puisqu’il est faible comme un petit pois séché, se battra avec son cerveau et des sénateurs pour collecter des preuves toussa toussa qui prouvent l’innocence de son ami la grippe A (voilà j’ai fais mon jeu de mot pourri). Enfin voila fallait bien en dire 2 mots.

Place au jeu à présent ! Au sang aux boyaux à la sueur et aux tripes !

[ AVE CESAR ! CEUX QUI VONT MOURIR TE SALUENT ! ]

Tout au long de l’aventure vous incarnez soit Aggripa le gladiateur, soit Octavien le politicien qui dans une autre vie vidéoludique a du trop jouer à Metal gear mais sans les armes.En effet vous l’aurez compris en fait nous avons ici 2 jeux en 1 en quelque sorte:

Un jeu avec Agrippa (combat dans l’arène, course de char etc…)
Un jeu avec Octavien (Infiltration, Collection d’objet etc…)

Le déroulement de l’histoire nous fait prendre l’un ou l’autre des personnages.
Le jeu avec Agrippa sera composé de :

Battle royale avec des autres gladiateur

Jeu en équipe (consiste a détruire les statues de l’équipe adverse)

Combat contre des animaux (Tigre, Elephant etc…)

Courses de char

Voilà tout ce qui vous attend les enfants !

Laissez moi vous dire que c’est vraiment très jouissif. Avant d’entrer dans l’arène vous avez le choix des armes (généralement 3 choix possibles) et ensuite c’est à vous de vous démerder pour survivre.

Plus la foule vous acclame, plus cela vous donne le droit à des armes puissantes (Hallebarde, Grande epée, lance etc…):en gros plus vous vous êtes gore/trash et sans pitié avec vos ennemis, plus vous aurez des armes dévastatrices. Soyez aussi doux qu’un bisounours et on vous donnera une simple épée en bois.

Quand vous sentez que la foule vous acclame pour vos exploits sanglants, appuyez sur X et carré pour lever les bras en l’air et recevoir votre récompense par la foule déchaînée. Mais attention ! Et c’est là que le coté stratégique des combats survient : vous n’êtes pas le seul à convoiter des armes, car dés qu’une arme est jetée a terre, tout le monde la convoite. Il faut donc être rapide. Faites la même chose si vous voulez restaurer votre barre de vie (la foule vous lance aussi de la nourriture du pain du fromage ou de la viande). Vous pouvez aussi mettre la foule dans votre poche en lançant une rose dans le public ou des membres déchiquetés ! La foule aime vraiment ça ! Donc votre « image » dans l’arène a aussi son importance. Plus le public vous aimera plus vos chances de victoire seront importantes.
Voilà pour le jeu avec Agrippa.

Passons à notre ami Octavien et là… bah le pouce de César retombe un peu vers le bas… on entendrait presque des A MORT A MORT A MORT de ma part pour exécuter Octavien !!! Parce que je peux tout de suite vous dire c’est que c’est tout de suite moins sanglant… et aussi un peu moins prenant… Certaines personnes de mon entourage qui ont joué au jeu me disent parfois que jouer avec Octavien c’est juste inutile et ennuyeux car ça n’apporte rien au gameplay. Ils n’ont pas tout à fait tort ^^
Mais ça reste sympa à faire (après c’est vraiment pas pour la partie infiltration qu’on se procure ce jeu mais alors VRAIMENT PAS). En fait, en y repensant je me dis que jouer avec Octavien c’est une sorte d’entracte bisounours avant le vrai film d’action avec le gladiateur. Un peu comme les pubs qui font un peu chier mais qu’on regarde quand même avant que le film au cinéma commence^^ et qu’on en prenne plein les yeux.

Il faudra se montrer silencieux.

Éviter de se faire voir, éviter aussi toute confrontation avec les soldats car notre ami a la force d’une bulle de savon.
De l’infiltration pure en somme.

– Longer les murs
– S’accroupir et avancer discrètement.
– Assommer des gardes par derrière avec des vases et prendre leurs amures pour avancer.
– Tromper les gardes lorsque qu’ils vous questionnent (car ils se doutent de quelque chose de louche dans votre attitude).

Enfin c’est plutôt sympa mais selon moi cette partie du jeu est « bâclée » par rapport au jeu dans l’arène et aurait mérité d’être plus aboutie. En gros on passe le temps quand on joue avec cette danseuse d’Octavien à se dire « Bon vivement que je finisse ce chapitre que je retourne dans l’arène couper des têtes et des bras ».

Coté graphisme c’est plutôt bon, sans être beau à tomber. L’univers de Rome est très bien rendu rien à redire, je vais un peu râler sur le design des personnages qui sont vraiment aussi expressifs qu’une huître, mais c’est pas bien grave car on n’oublie vite tout cela.

Durée de vie très honnête, comptez une bonne vingtaine d’heure (le jeu étant assez difficile même en mode Normal), certains combats avec les animaux notamment sont vraiment chauds.

Jouabilité : c’est intuitif aussi bien avec Aggripa que Octavien, quelques soucis de caméra ici et là et un petit temps d’adaptation pour maîtriser toutes les subtilités du combat dans les arènes, mais rien d’insurmontable.

Scenario pompé sur gladiator on peut le dire.

Graphismes = 15
Ambiance : 20
Immersion : 19
Jouabilité = 20
Difficulté = 16
Durée de vie = 16
Scenario = … Gladiator en jeux vidéo quoi

Note finale : 16

Le jeu aurait vraiment mérité une partie infiltration plus riche.
Il est dommage aussi que le jeu se joue qu’à un joueur et qu’on ne peut pas se battre en coop avec un ami et didju que le jeu est difficile par moment, la difficulté est un chouïa mal dosée !!!!!! Saleté de tigre GRRRR

Un jeu vraiment à découvrir si vous aimez l’univers de Rome et l’ultra gore, et qui selon moi n’a pas eu le succès qu’il méritait sur PS2.

J’espère que mon test vous donnera envie de vous le procurer d’occasion.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :